Validation des Acquis de l'Expérience (V.A.E)

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Remarque : le candidat ne peut déposer qu’une seule demande, pendant la même année civile, pour le même diplôme et trois demandes maximum pendant la même année civile, pour des titres ou diplômes différents.

 

Description de la procédure de VAE.

Étape 1 :

Un Conseiller VAE au sein de notre organisme reçoit le demandeur et instruit avec lui le dossier de recevabilité (Livret 1). Il renseigne le candidat sur les possibilités éventuelles de financement. Il valide le choix du candidat et lui explique les spécificités de la procédure VAE au sein de notre organisme. Le cas échéant, il peut définir un parcours individuel complémentaire pour le candidat retenu.

Après examen du jury, en cas de validation partielle ou de refus de validation, il redirige le candidat vers d’autres dispositifs ou un autre organisme certificateur.

Lorsque le Jury décide la recevabilité du livret, le Conseiller VAE aide le demandeur à monter le livret 2 de compétences qui contractualise la procédure VAE entre le bénéficiaire et l’OF.

 Étape 2 :

Soumission au jury du livret 2 VAE qui :
• Examine le dossier
• S’entretient avec le candidat
• Évalue la mise ne situation professionnelle

À l’issue, le jury décide :
• La validation directe
• La validation partielle en fonction des blocs de compétences relatifs au titre visé
• L’ajournement

Étape 3 :

Notification de la décision au candidat
Toutes ces étapes se déroulent selon un calendrier prédéfini.

Le dossier de recevabilité doit être composé de :

• Le livret 1 de recevabilité ( cliquez ici )
• Le formulaire CERFA 12818*02  ( cliquez ici )
• Preuve que le candidat a bien exercé pendant au moins 1 an la profession en rapport avec la certification.
• Une lettre de motivation.
• Les certificats ou diplômes obtenus et les attestations de formation en rapport avec le titre visé.
• Documents spécifiques éventuels